Couple et Sexualité

Union libre

Marie hélène Colson

Longtemps unique alternative de vie commune au mariage, l’union libre est aujourd’hui la seule qui ne bénéficie d’aucune réglementation légale véritable, contrairement au PACS, au concubinage, ou à la cohabitation légale. Seuls certains organismes sociaux, comme la sécurité sociale et les caisses d’allocations familiales en France, reconnaissent l’union libre.

Elle est bien souvent le premier engagement dans une vie à deux pour la plupart des jeunes en Occident. L’union libre signe alors une période d’essai, une situation temporaire qui débouche la plupart du temps sur une forme légalisée d’union, mariage ou autre, dès qu’un choix de vie véritable à deux se pose, par exemple faire un enfant ou s’engager dans un projet immobilier.

Si en 1965, 10% des couples débutaient leur vie commune sans se marier, le « mariage à l’essai » est devenu habituel dans les années 80, et représente aujourd’hui 90% des modalités d’entrée dans un couple en France (INSEE 2000). Le besoin « d’essayer » avant de s’engager vraiment est encouragé par nos sociétés occidentales, inquiètes du nombre croissant de divorces. Il peut aussi offrir une alternative intéressante face à la peur de l’engagement.

Chez les plus âgés, après un divorce ou une rupture, ou tout simplement pour un choix de fin de vie chez un célibataire endurci, l’union libre peut revêtir le même sens que chez les plus jeunes, celui d’un état transitoire avant de s’engager véritablement ou pour rompre plus commodément en cas de mésentente. Mais il arrive aussi que cela soit un choix militant, tel qu’il a été défendu par toute une génération et célébré par André Breton en 1931.

Union libre

Ma femme à la chevelure de feu de bois
Aux pensées d'éclairs de chaleur
A la taille de sablier
Ma femme à la taille de loutre entre les dents du tigre
Ma femme à la bouche de cocarde et de bouquet d'étoiles de dernière grandeur
Aux dents d'empreintes de souris blanche sur la terre blanche
A la langue d'ambre et de verre frottés
Ma femme à la langue d'hostie poignardée
A la langue de poupée qui ouvre et ferme les yeux
A la langue de pierre incroyable
Ma femme aux cils de bâtons d'écriture d'enfant
Aux sourcils de bord de nid d'hirondelle
Ma femme aux tempes d'ardoise de toit de serre
Et de buée aux vitres
Ma femme aux épaules de champagne
Et de fontaine à têtes de dauphins sous la glace
Ma femme aux poignets d'allumettes
Ma femme aux doigts de hasard et d'as de cœur
Aux doigts de foin coupé
Ma femme aux aisselles de martre et de fênes
De nuit de la Saint-Jean
De troène et de nid de scalares
Aux bras d'écume de mer et d'écluse
Et de mélange du blé et du moulin
Ma femme aux jambes de fusée
Aux mouvements d'horlogerie et de désespoir
Ma femme aux mollets de moelle de sureau
Ma femme aux pieds d'initiales
Aux pieds de trousseaux de clés aux pieds de calfats qui boivent
Ma femme au cou d'orge imperlé
Ma femme à la gorge de Val d'or
De rendez-vous dans le lit même du torrent
Aux seins de nuit
Ma femme aux seins de taupinière marine
Ma femme aux seins de creuset du rubis
Aux seins de spectre de la rose sous la rosée
Ma femme au ventre de dépliement d'éventail des jours
Au ventre de griffe géante
Ma femme au dos d'oiseau qui fuit vertical
Au dos de vif-argent
Au dos de lumière
A la nuque de pierre roulée et de craie mouillée
Et de chute d'un verre dans lequel on vient de boire
Ma femme aux hanches de nacelle
Aux hanches de lustre et de pennes de flèche
Et de tiges de plumes de paon blanc
De balance insensible
Ma femme aux fesses de grès et d'amiante
Ma femme aux fesses de dos de cygne
Ma femme aux fesses de printemps
Au sexe de glaïeul
Ma femme au sexe de placer et d'ornithorynque
Ma femme au sexe d'algue et de bonbons anciens
Ma femme au sexe de miroir
Ma femme aux yeux pleins de larmes
Aux yeux de panoplie violette et d'aiguille aimantée
Ma femme aux yeux de savane
Ma femme aux yeux d'eau pour boire en prison
Ma femme aux yeux de bois toujours sous la hache
Aux yeux de niveau d'eau de niveau d'air de terre et de feu.

André Breton (1931)

Vos questions

Nos réponses


Vous avez une question ?
Nos professionnels vous répondent sur le forum
> Acceder à notre forum

Foire aux questions
> Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sexualité…

> Les réponses à vos questions posées le 14 novembre 2014.

On en parle !

Un vibromasseur pour les hommes ?

Après les petits canards et les rouge à lèvres coquins qui ont conquis le monde féminin, l’heure est aux vibromasseurs masculins.

On en parle !
Nos Publications
Sexologie Magazine Revue scientifique et référencée des professionnels de santé.
Sexualités Humaines - Revue de sexologie des professionnels de santé Revue de sexologie des professionnels de santé
> Santé Sexuelle au masculin
> Santé Sexuelle au féminin
> Le couple et la sexualité
> L'amour toujours, la sexualité des ainés
FF3S Qui sommes nous ?
On en parle !
Question/Réponses


©2011 Fédération Française de Sexologie et de Santé Sexuelle | Mentions Légales | Liens utiles | Plan du site | Contact | Média et presse