Couple et Sexualité

Faire chambre à part

Marie heleène Colson

La chambre à coucher est une invention récente. Jusqu’au XVII° siècle, l’intimité n’existe pas et tous, adultes, enfants et domestiques, couchent dans la même pièce. Au XVII° siècle, la chambre à coucher devient un espace privé, mais c’est aussi celui où l’on reçoit ses intimes et où l’on tient salon. Ce n’est qu’avec le XIX° siècle, que le concept de chambre à coucher tel que nous le concevons aujourd’hui commence à prendre forme et à représenter un espace d’intimité pour le couple.

Aujourd’hui la chambre est la pièce de la famille qui représente l’espace intime de chacun.

Le fait de « faire chambre à part » signe une rupture symbolique de l’intimité du couple. Quelquefois motivé par la maladie de l’un, par un inconfort causé par des ronflements, de l’insomnie, le fait de faire chambre à part marque le désir de chacun de vivre à un rythme personnel, et quelquefois l’échec pour le couple de sa capacité à définir ensemble un rythme commun. Il peut être le prélude à une séparation, tout autant que le signe extérieur d’une ligne de partage définitive entre partenaires qui souhaitent néanmoins continuer à vivre ensemble. Faire chambre à part n’exclue pas l’échange affectif et l’entente dans la gestion des tâches matérielles, mais rend plus difficile la rencontre sexuelle entre partenaires.

Pour certains couples, cependant, avoir chacun sa chambre est un mode de vie affirmé dès le départ, qui signe le besoin d’espace personnel de chacun et le refus de fusion souhaité et accepté par les deux partenaires. La sexualité n’en sera pas pour autant systématiquement exclue, mais au contraire, aura besoin de cette distance pour s’exprimer.

Vos questions

Nos réponses


Vous avez une question ?
Nos professionnels vous répondent sur le forum
> Acceder à notre forum

Foire aux questions
> Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sexualité…

> Les réponses à vos questions posées le 14 novembre 2014.

On en parle !

Le Sida continue à tuer les homosexuels

Les résultats de la grande enquête épidémiologique menée auprès de 5574 hommes âgés de 17 à 59 ans, et dont les premières données datent de 1988 à 199

On en parle !
Nos Publications
Sexologie Magazine Revue scientifique et référencée des professionnels de santé.
Sexualités Humaines - Revue de sexologie des professionnels de santé Revue de sexologie des professionnels de santé
> Santé Sexuelle au masculin
> Santé Sexuelle au féminin
> Le couple et la sexualité
> L'amour toujours, la sexualité des ainés
FF3S Qui sommes nous ?
On en parle !
Question/Réponses


©2011 Fédération Française de Sexologie et de Santé Sexuelle | Mentions Légales | Liens utiles | Plan du site | Contact | Média et presse